La langue anglaise est-elle la seule langue scientifique?

di Laurent Gajo | del 07/04/2018
La langue anglaise est-elle la seule langue scientifique?

Il parere del Prof. Laurent Gajo: On pense souvent que toute la science se fait en anglais. Toute? Non, car certaines langues résistent encore et toujours à l'exclusivité d'une langue dominante. C'est un choix essentiel. Les explications de Laurent Gajo, professeur à l'École de langue et de civilisation françaises de l'Université de Genève.

La langue de la science, un choix politique?
À l'heure actuelle, la langue française se trouve dans une position complexe par rapport aux autres langues. D'une part, elle cède du terrain à l'anglais, langue scientifique dominante. D'autre part, elle continue à être la langue de référence entre scientifiques francophones. Dès lors, doit-on demander aux francophones de toujours produire, diffuser et enseigner la science en français? Ou doit-on accepter que tous les travaux et conférences se fassent en anglais, au risque de ne plus pouvoir discuter de certains concepts scientifiques dans les langues officielles des pays? La Suisse est concernée au premier plan par ces interrogations.


La diffusion dans une langue dominante, comme l'anglais, influence nécessairement la production des connaissances. Pour maintenir sa place dans la science mondiale, la Suisse doit publier et former ses chercheurs en anglais. Pour pouvoir discuter de concepts scientifiques dans les langues de la Confédération, elle doit demander à ses chercheurs de préserver leur diversité linguistique. Cela nécessite du temps: il faut rédiger les protocoles de recherche ou les comptes-rendus d'expérience en français, puis systématiquement passer à l'anglais pour diffuser internationalement les connaissances.

Comment la langue définit la science
(segui la lettura in https://www.rts.ch/decouverte/monde-et-societe/culture-et-sport/les-langues/5776222-la-langue-anglaise-est-elle-la-seule-langue-scientifique-.html)


RTS Découverte avec Laurent Gajo, professeur à l'École de langue et de civilisation françaises de l'Université de Genève.
Publié le 05 mars 2018 - modifié le 05 mars 2018



Immagine: Pubblico dominio